Translate

lundi 17 janvier 2011

Via del Campo


Via del Campo est une petite rue des vieux quartiers du centre de Gênes, débouchant sur le port après l'ancienne porte médiévale, dite "Porta di Vacca". Naguère, c'était surtout la rue des trafics, des bouges et des bordels, comme le rappelle cette belle chanson que lui a consacré Fabrizio de André :







Via del Campo c'è una graziosa
gli occhi grandi color di foglia
tutta notte sta sulla soglia
vende a tutti la stessa rosa.

Via del Campo c'è una bambina
con le labbra color rugiada
gli occhi grigi come la strada
nascon fiori dove cammina.

Via del Campo c'è una puttana
gli occhi grandi color di foglia
se di amarla ti vien la voglia
basta prenderla per la mano,

e ti sembra di andar lontano
lei ti guarda con un sorriso
non credevi che il paradiso
fosse solo lì al primo piano.

Via del Campo ci va un illuso
a pregarla di maritare
a vederla salir le scale
fino a quando il balcone ha chiuso.

Ama e ridi se amor risponde
piangi forte se non ti sente
dai diamanti non nasce niente
dal letame nascono i fior.






Via del Campo il y a une jolie fille
avec de grands yeux verts

elle passe ses nuits sur le seuil

et vend à tous la même rose.


Via del Campo il y a une fillette

avec des lèvres fraîches comme la rosée

et des yeux gris comme la rue

les fleurs naissent sur son chemin.

Via del Campo il y a une putain

avec de grands yeux verts

si te vient l'envie de l'aimer

il suffit de la prendre par la main,


et il te semble d'aller très loin

elle te regarde en souriant

tu n'aurais jamais cru que le paradis

était juste là au premier étage.


Via del Campo il y a un nigaud

qui ne rêve que de l'épouser

il la suit des yeux quand elle monte l'escalier
jusqu'à ce qu'elle referme la porte du balcon.

Aime et ris si l'amour te répond
pleure fort s'il ne t'entend pas

des diamants il ne naît rien

mais du fumier naissent les fleurs.


(Traduction personnelle)





Images : en haut, Wiki Commons

au centre, Xaci (Site Clikon.it)

Source de la vidéo : Site YouTube

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire