lundi 2 juin 2014

Viva l'Italia !




Un salut à tous les amis italiens en ce jour de fête nationale :

Viva l'Italia, 
l'Italia liberata, 
l'Italia del valzer e l'Italia del caffè. 
L'Italia derubata e colpita al cuore, 
viva l'Italia, 
l'Italia che non muore. 

Viva l'Italia, 
presa a tradimento, 
l'Italia assassinata dai giornali e dal cemento, 
l'Italia con gli occhi asciutti nella notte scura, 
viva l'Italia,
l'Italia che non ha paura. 

Viva l'Italia, 
l'Italia che è in mezzo al mare, 
l'Italia dimenticata e l'Italia da dimenticare, 
l'Italia metà giardino e metà galera, 
viva l'Italia, 
l'Italia tutta intera. 

Viva l'Italia, 
l'Italia che lavora, 
l'Italia che si dispera e l'Italia che si innamora, 
l'Italia metà dovere e metà fortuna, 
viva l'Italia, 
l'Italia sulla luna. 

Viva l'Italia, 
l'Italia del 12 dicembre, 
l'Italia con le bandiere, l'Italia nuda come sempre, 
l'Italia con gli occhi aperti nella notte triste, 
viva l'Italia, 
l'Italia che resiste.

(testo e musica : Francesco De Gregori)






Vive l’Italie,
l’Italie libérée,
l’Italie de la valse et l’Italie du café.
L’Italie dépouillée et frappée au cœur,
vive l’Italie,
l’Italie qui jamais ne meurt.

Vive l’Italie,
si souvent trahie,
l’Italie assassinée par les journaux et le béton,
l’Italie aux yeux secs dans la nuit obscure,
vive l’Italie,
l’Italie qui n’a pas peur. 

Vive l’Italie,
l’Italie qui est au milieu de la mer,
l’Italie oubliée et l’Italie à oublier,
l’Italie mi-jardin mi-prison,
vive l’Italie,
l’Italie tout entière. 

Vive l’Italie,
l’Italie qui travaille,
l’Italie qui se désespère et l’Italie qui tombe amoureuse,
l’Italie entre le devoir et la chance,
vive l’Italie,
l’Italie sur la lune.

Vive l’Italie, 
l'Italie du 12 décembre,
l’Italie avec ses drapeaux, l’Italie pauvre comme toujours,
l’Italie avec les yeux grand-ouverts dans la nuit triste,
vive l’Italie,
l’Italie qui résiste !








Images : en haut, Anthony Majanlathi  (Site Flickr)

en bas, Site Flickr



(...)

1 commentaire:

  1. Mémoire historique
    mais aussi présence féminine... émouvante.

    RépondreSupprimer